Yoga sutras

yogasutraUn sūtra (prononciation soutra— sanskrit सूत्र / sūtra signifiant « fil ») est ce qu’on nomme en Occident un « classique », un « canon » voire, simplement, un « livre ». Le terme s’applique à des écrits spéculatifs ou philosophiques rédigés sous forme d’aphorismes. Soit l’appellation est métaphorique (ce sont les « fils de la pensée », la « trame des idées »), soit elle est métonymique (on entend : « les fils qui servent à coudre les pages ensemble »). Par métonymie, on nomme aussi sūtra les livres contenant de tels écrits. Dans l’hindouisme, les sūtras font partie de la smṛti. L’iconographie religieuse bouddhiste a fait du sūtra un symbole de la sagesse ; En tant qu’attribut iconographique on le nomme alors pustaka. Dans le Yoga, le livre de référence de cette technique s’appelle les Yoga Sutras, en 195 sutras il décrit la technique et la voie spirituelle du yoga.

Source: Wikipédia


buddhachannel.tv: Les textes sacrés de l’Inde

W: Texte de l’hindouisme

sacred-texts.com (EN)

Yogapedie.com

vedabase.net (EN)

 

« yogah citta vrtti nirodhah»   Patanjali yoga sûtra, I, 2.
« le yoga est l’arrêt des fluctuations de la conscience. »

« tadâ drashtuh svarûpe avasthânam»    Patanjali yoga sûtra, I, 3.
«alors l’observateur est établi dans sa nature originelle (non identifiée).

 

Véda

– Le Véda (devanāgarī : वेद – sanskrit : « vision » et « connaissance ») est une « connaissance révélée » transmise oralement de brahmane à brahmane au sein du védisme, du brahmanisme, et de l’hindouisme jusqu’à nos jours. Cette connaissance, aujourd’hui rassemblée en un ensemble de textes, aurait été révélée (par l’audition, Shruti) aux sages indiens nommés Rishi. Les hindous pensent que le Véda est éternel et singulier. Les premiers textes de la tradition védique sont composés à partir du XVIe siècle av. J.-C. et sont progressivement réunis en collections nommées Saṃhitā. La tradition hindoue nomme « Triple Véda » l’ensemble des trois premiers recueils de textes.

  • Le Rig-Véda est d’abord un Véda, puissance agissante de l’intuition de sages ṛṣis qui rend évidentes les manifestations du numineux, et les met en lumière en favorisant la brillance de nombreux devas. Cette « évidence » fut ensuite transmise oralement dans différentes écoles de brahmanes, les śākhās, qui y joignirent une méthode rituelle pour influencer ces devas.
  • La Sama-Veda est un recueil de louanges chantées destinées au brahmane-chanteur (udgātar).
  • Le Yajur-Veda contient un ensemble de mantra, mais aussi une description des rites et différentes explications à leur sujet, ce qui en fait le prototype des premiers brahmana. Cette tradition reprend un ensemble de formules en prose telles des dédicaces ou des invocations prononcées par l’officiant adhvaryu, accompagnées par divers gestes et manipulations liturgiques au cours du sacrifice védique nommé yajña.
  • L’Atharva-Veda (tatpuruṣa composé d’atharvan, ici un type de prière, et de veda, signifiant « connaissance ») est un texte sacré de l’hindouisme qui reconnaît en lui le « quatrième Véda ». Il comprend 731 hymnes, et se compose d’incantations, de chants, de charmes magiques et de prières ; ses deux dernières shakha (recensions) se nomment respectivement Śaunaka et Paippalāda.

– Les Upanishads (Dev: उपनिषद्, du sanskrit upa, déplacement physique, ni, mouvement vers le bas et shad, s’asseoir, soit littéralement « venir s’asseoir respectueusement au pied du maître pour écouter son enseignement ») sont une partie des textes liés à la shruti et consistent en des spéculations philosophiques qui éclairent le texte auquel elles se réfèrent, chacune se réclamant d’une partie du Veda. Par exemple, la Kausitaki fait partie du cycle du Rig-Veda.

Le Muktikā Upaniṣad est antérieure au XVIIe siècle et recense 108 upaniṣad réparties en cinq catégories dont dix Upanishad majeures (Mukhya Upanishads) associées au Veda comme la Kena, la Katha, la Chandogya, la Mundaka, l’Isha, la Prashna, la Kaussitaki, la Svetasvatara, la Taittiriya et l’Aitreya Upanishad. Ces Upanishads constituent la conclusion des Vedas et représentent le coeur du Vedanta dans la tradition hindoue. La Muktikā Upaniṣad est classée dans le groupe des upaniṣad générales.

– La Māṇḍūkya Upaniṣad (dev: माण्डूक्य उपनिषद् ) ou Māṇḍūkyopaniṣad est l’une des plus courtes des douze Upaniṣad majeures faisant partie de la Śruti. Celle-ci est rattachée à la partie du Veda appelée Atharvaveda et se compose de douze versets. Cette upaniṣad explique le sens de l’oṃkāra en explorant la syllabe AUM au travers de trois états que traverse la conscience et le silence qui suit comme l’état turīya de libération.

> upanishad.org: Mandukya

Mandukya Upanishad with Gaudapada’s Karika

Gaudapada’s Karika on the Mandukya Upanishad: Realistic or Idealistic Metaphysics?

Mandukya Karika Of Gaudapada

– Les Yoga Upaniṣad sont une collection de vingt upaniṣad composées entre 700 et 13001 et faisant partie du canon Muktikā qui en contient 108. Ces upaniṣad qui ont été rédigées en sanskrit classique ont un rapport avec tous les aspects du Yoga et sont en partie centrées sur la part ésotérique de celui-ci. Certaines d’entre elles donnent une description du système des cakra et des nāḍī qui est associé à l’éveil de la Kuṇḍalinī. Celles-ci font un lien entre l’école du Nord (Védisme) et l’école du Sud (Tantrisme).

 

swamij.com: Upanishad (EN)

les-108-upanishads.ch: Upanishads, Hindouisme et Spiritualité

> shiningworld.com: Mandukya Karika Of Gaudapada (EN)

> spiritual-minds.com: Mandukya Karika Of Gaudapada (EN)

 

– Les Śruti (dev: श्रुति : « audition », « oreille », « connaissance révélée ») , opposées à Smiti (dev: स्मृति « mémoire », « se souvenir », textes de la tradition).

 

Advaita Vedanta

> nondualite.free.fr: Ellam Onru: Tout est Divin

Ashtavakra Gita

– Le Yoga Vasishtha (EN) (dev: योगवासिष्ठ) est un texte sanskrit de la philosophie indienne āstika composé entre le VIe ou le VIIes et le XIIes ap. J.-C. . Le texte se présente sous la forme d’un discours entre Vasishtha et le jeune prince Rāma.

> inner-quest.org: Yoga Supreme

Histoires du Yoga Vasishtha

bhagavan-ramana.org: Yoga vasistasara (EN)

– Le Brahma Sūtra aussi appelé Vedānta Sūtra est un texte de l’hindouisme lié à l’école philosophique āstika du Vedānta. Ce texte, composé entre -500 et -200, est traditionnellement attribué à Bādarāyaṇa (connu aussi sous le nom de Vyāsa). Ce personnage mythique et appelé Compilateur dans la mesure où on lui attribue la rédaction de la plupart des grands textes de l’Inde brahmanique ancienne.

> swami-krishnananda.org: An Analysis of the Brahma Sutra

 

– La Bhagavad-Gîtâ (dev: श्रीमद्भगवद्गीता, srîmadbhagavadgîtâ « chant du Bienheureux ») est la partie centrale du poème épique Mahâbhârata. Ce texte est un des écrits fondamentaux de l’Hindouisme souvent considéré comme un « abrégé de toute la doctrine védique ». La Bhagavad-Gîtâ est composée de 18 chapitres.

La Bhagavad Gîtâ

> bhagavad-gita.org: La BHAGAVAD-GITA

> mandalayoga.net: LA BHAGAVAD GITA – Ses enseignements mystiques

– Le Mahābhārata (dev: महाभारत ; littéralement « La Grande Inde ») est une épopée sanskrite de la mythologie hindoue comportant, selon le décompte de Vyāsa (Mahābhārata I, 2, 70-234), 81.936 strophes (ślokas) réparties en dix-huit livres (parvan). Il est considéré comme le plus grand poème jamais composé. Il comporte pas moins de 250 000 vers — quinze fois plus que l’Iliade — généralement partagés en vers ou śloka de 32 syllabes chacun, formant deux hémistiches de 16 anustubh, partagés eux-mêmes en deux demi-hémistiches de 8 pāda. C’est ainsi qu’étaient composés les vers épiques de la poésie sanscrite ou classique de l’Inde.

– Le Rāmāyaṇa (dev: रामायण) c’est-à-dire en sanskrit « le parcours de Rāma », est la plus courte des deux épopées mythologiques de langue sanskrite composées entre le IIIe siècle av. J.-C. et le IIIe siècle de notre ère. Constitué de sept livres et de 24 000 couplets (48 000 vers), le Râmâyana est, comme le Mahābhārata, l’un des écrits fondamentaux de l’hindouisme et de la mythologie hindoue. Le poème est traditionnellement attribué à l’ermite légendaire Valmiki (surnommé « Adi kavi », le « Premier poète »), qui apparaît comme personnage dans les premier et dernier livres, lesquels sont considérés comme de composition un peu plus récente que les autres.

Le Râmâyana

– Le Bhāgavata Purāna (aussi appelé le Srimad Bhagavatam) fait partie des 18 purāna majeurs ou Mahāpurāna. Pour les Vishnouistes, il est considéré comme un livre sacré au même titre que la Bhagavad-Gîtâ. On dit qu’il a été composé par Vyasa, le compilateur des textes sacrés indiens (les Veda-s).

 

Yoga

Les Yoga Sūtra de Patañjali est un recueil de 195 aphorismes (sūtra), phrases brèves, laconiques, destinées à être facilement mémorisées et appartenant à la philosophie indienne āstika. Ce texte qui comprend 1161 mots est la base du système philosophique appelé Yoga ou Sāṃkhya Yoga en raison de sa connection intime avec le darśana appelé Sāṃkhya . Cette œuvre, probablement rédigée ou compilée entre -200 et +500 (on retient souvent le IIe s. av. J.-C., sans certitude), est le texte qui a codifié ou systématisé le Yoga et sur lequel s’appuie le Rāja Yoga (yoga royal). Son influence sur la philosophie et sur la pratique du yoga est aussi forte aujourd’hui que lorsqu’elle a été écrite. Les 195 sūtra sont répartis en 4 chapitres (pāda) : Samādhi pāda, Sādhana pāda, Vibhāti pāda, Kaivalya pāda.

> centrejaya.org: Les Yoga Sutra

> pratique-du-yoga.com: YOGA SUTRA DE PATANJALI

> swamij.com: Explanation on the Yoga Sutras (EN)

> ashtangayoga.info: Yoga-Sutra of Patanjali (EN)

> sacred-texts.com: The Yoga Sutras of Patanjali (EN)

 

– Le Sāṃkhya Kārikā (dev: सांख्यकारिका) est un texte sanskrit d’une des six écoles de la philosophie indienne āstika ou orthodoxe attribué à Īśvarakṛṣṇa, un des successeurs du sage Kapila qui est supposé avoir fondé le Sāṃkhya. Le texte, qui date de l’ère Gupta, se compose de 72 ou 73 stances en mètre āryā, suivant les versions de la Sāṃkhyakārikā donnée et comprend donc 1067 ou 1084 mots. Ce traité (śāstra) est à la base de l’école philosophique ou du point de vue (darśana) appelé Sāṃkhya.

> pratique-du-yoga.com: SAMKHYA KARIKA – le texte

> natha-yoga.com: traductions de textes

> lecoeurdelayogini.com : Samkhya_20Karika.pdf

 

– La Haṭha Yoga Pradīpikā (dev: हठयोगप्रदीपिका) est un texte classique en sanskrit, écrit par swāmī Svātmārāma, un disciple du swāmī Goraknath. Ce texte qui comprend 5648 mots semble être la copie restante la plus ancienne sur le Haṭha Yoga, il fait partie des trois textes classiques du Haṭha Yoga.

– La Gheraṇḍa saṃhitā (dev: धेरंडसंहिता ) et l’un des trois textes classiques ou traditionnels du Haṭha Yoga. Celui-ci a été composé par Gheranda au XVIIe siècle. Le texte qui comprend 5483 mots est composé de 351 śloka (strophes) réparties en 7 upadeśa (leçons ou chapitre). Ces sept upadeśa ou leçons sont:

  1. sat-karmāni (Purification),
  2. āsana (Posture),
  3. mudrā (Position des doigts),
  4. pratyāhāra (Retrait des sens),
  5. prānāyāma (Contrôle de la respiration),
  6. dhyāna (Méditation),
  7. samādhi (Achèvement par l’absorption profonde ou la contemplation).

> tantra.fr: Gheranda Samhita

– Le Śiva saṃhitā est l’un des trois textes classiques du Haṭha Yoga. Ce texte qui a été composé en sanskrit au XVIIe siècle, comporte 645 śloka (strophes) réparties sur cinq chapitres.

> yogaix.free.fr: Siva Samhita

> yogalyon3.free.fr: Textes du Yoga

manolaya.org : upanishads du yoga

 

– Le Goraksha-samhitâ est un exposé en 201 strophes des principes fondateurs du hatha-yoga, présenté comme une méthode tantrique d’éveil de l’énergie Kundalinî, méthode qui se décline en six étapes.

> http://www.natha-yoga84.fr/textes-traditionnels/goraksha-paddhati/

> http://www.natha-yoga.com/goraksha%20pad.htm

 

Notions

Brahman (en sanskrit: ब्रह्मन्) est un terme sanskrit qui apparaît pour la première fois dans le Rig-Véda composé vers -1200. C’est le Soi suprême de l’Hindouisme comme origine du tout. C’est l’âme cosmique présente en toute chose, l’Absolu éternel surplombant toutes les dualités, opposé, bien qu’étant intimement lié, aux âmes individuelles qui se réincarnent à cause de l’illusion.

– Un Yuga (dev: युग) est un « âge » ou une époque dans un cycle de quatre yuga, Satya Yuga (ou Krita Yuga), Treta Yuga, Dvapara Yuga et Kali Yuga. Selon la cosmogonie hindoue, le monde existe sur une durée de 4 320 000 années solaires (mahâyuga) avant de se dissoudre et d’être recréé à nouveau. Le premier Yuga, Satya, est un âge d’or et le déclin se poursuit jusqu’à l’âge sombre de Kali, dans lequel nous serions actuellement, et qui précède la dissolution (Pralaya).

– Un Kalpa (dev: कल्प) correspond à l’intervalle de temps entre une conjonction de toutes les planètes sur l’horizon de Lanka, à zéro degré du Bélier et la conjonction identique suivante. Un Kalpa embrasse le règne de quatorze Manus et leur sandhies (intervalles) ; chaque Manu se trouve entre deux sandhies. L’autorité d’un Manu s’exerce pendant soixante et onze Maha Yuga, – chaque Maha Yuga consiste en quatre Yuga, à savoir, le Krita, Treta, Dwapara et Kali Yuga ; et la longueur de ces quatre Yuga est respectivement comme les nombres, 4. 3. 2 et 1.

> stehly.chez-alice.fr: Périodes cosmiques

 

« Pourquoi un yogi a toujours des vêtements propres? Parce qu’il vit dans le détachement »

 

Liens

Yoganet.fr: Le portail francophone du Yoga

quotidienduyoga.fr: Le quotidien du yoga

stehly.chez-alice.fr: Les Ecritures hindoues

lafinefleurduyoga.com

dlshq.org: The Divine Life Society – Free Books on Yoga (EN)

hinduwebsite.com: Upanishads (EN)

scriptures.ru: TRIPURA RAHASYA. Chapters I – XV of XXII

shrifreedom.org: Ayurveda Yoga Astrology Jyotish

consciencesansobjet.blogspot.fr: Conscience sans objet non dualisme

messagefrommasters.com: Ribhu’s songs, Heart of Ribhu Gita

api.ning.com: YogaTattvaUpanishad.pdf

 

Biblio

 

Voir aussi

http://pierre.vergeot.free.fr/les-textes/index-texte.htm

> astraliens.forumactif.org: Les 36 Tattvas

vedicbooks.net

Self-Realization Fellowship: Official Site of Paramahansa Yogananda’s Life and Teachings

bvml.org: jaiva Dharma (service de l’âme ) (EN)

A Systematic Course in the Ancient Tantric Techniques of Yoga and Kriya by Swami Satyananda Saraswati at Vedic Books

Publicités