Taoisme

taoismelogoLe taoïsme (dào jiào « enseignement de la Voie ») est à la fois une philosophie et une religion chinoise. Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes, dont le Dao De Jing (tao te king) de Laozi (Lao-tseu), et s’exprime par des pratiques, qui influencèrent tout l’Extrême-Orient. Il apporte entre autres :

  • une mystique quiétiste, reprise par le bouddhisme Chan (ancêtre du Zen japonais) ;
  • une éthique libertaire qui inspira notamment la littérature ;
  • un sens des équilibres yin-yang poursuivi par la médecine chinoise et le développement personnel ;
  • un naturalisme visible dans la calligraphie et l’art.

Source: Wikipédia

wiki

Tao Te King Livre I

Tao Te King Livre II

Page: Taoisme

Portal: Taoism (EN)

Philosophie

  • Le Tao ou dao est un terme de philosophie chinoise (en chinois 道, dao signifiant : « la voie », « le chemin » ; prononcé en japonais.

Le tao est la force fondamentale qui coule en toutes choses dans l’univers, vivantes ou inertes. C’est l’essence même de la réalité et par nature ineffable et indescriptible. Il est représenté par le tàijítú, symbole représentant l’unité au-delà du dualisme yin-yang soit respectivement l’entropie positive et négative.

Deux catégories symbiotiques et complémentaires, que l’on peut retrouver dans tous les aspects de la vie et de l’univers. Cette notion de complémentarité est propre à la pensée orientale qui pense plus volontiers la dualité sous forme de complémentarité.

 

Courants

  • Shang qing 上清 Shang qing pai 上清派 ou Pureté suprême

Courant taoïste qui a pris forme à partir des Jin occidentaux au sein de l’aristocratie. Sa première matriarche est Wei Huacun, mais Tao Hongjing, qui en a structuré la théorie et la pratique et refondu le canon, est souvent considéré comme son vrai fondateur. Son prestige a grandement contribué à l’essor du courant qui a pris dès la fin du Ve siècle le nom de la montagne sur laquelle se trouvait son ermitage, Maoshan . Situé sur le territoire de la commune de Jurong au Jiangsu, non loin de Nankin, le mont Mao est resté jusqu’à aujourd’hui le siège principal de l’école.

> caplibre.over-blog.com: Le Shangqing

> taoism.about.com: Shangqing Taoism (EN)

> goldenelixir.com: Shangqing, Highest Clarity (EN)

Importante école taoïste qui s’est constituée entre les Jin orientaux et les Liu-Song. Son canon, le Lingbaojing (靈寶經), provient d’un corpus assemblé à partir des Han orientaux par les alchimistes, particulièrement ceux de la famille Ge (Ge Xuan, Ge Hong, Ge Chaofu). La lignée des patriarches remonte à Ge Xuan mais Ge Chaofu est considéré comme le vrai fondateur de l’école. Elle est également appelée École du mont Gezao (閣皂山)[1] où se trouve son temple principal. Elle est devenue à partir du VIe siècle l’un des deux grands courants taoïstes avec Shangqin.

 

Ecoles

  • Quanzhen Dao (chin: 全真道, Voie de la Complétude de l’Authentique) est, avec Zhengyi Dao, l’une des deux plus importantes écoles taoïstes nées à la fin des Song et la première en Chine populaire.
  • Zhengyi Dao (正一道, Vérité et unité ou Unité orthodoxe). Mouvement taoïste issu du regroupement stratégique à partir de la dynastie Yuan d’écoles de la moitié sud de la Chine autour de la secte du mont Longhu au Jiangxi, dont les patriarches se prétendaient Maîtres célestes, descendants directs de Zhang Daoling, fondateur de l’École des cinq boisseaux de riz.
  • Taiping dao (太平道, Voie de la grande paix), fondée par Zhang Jiao accompagné de ses frères Zhang Bao et Zhang Liang, est avec l’École des cinq boisseaux de riz l’une des deux premières sectes taoïstes connues.

Maîtres

 

Personnalité du taoïsme

Philosophes chinois

Alchimiste chinois

  • Lǎo zǐ ou Lao-tseu (chin: 老子, « Maître Lao ») – VIes. av. J.-C.

Sage chinois considéré a postériori comme l’ancêtre du taoïsme. Il serait né dans le pays de Chu du royaume des Zhou et serait parti pour une retraite spirituelle vers l’ouest de la Chine actuelle avec une destination inconnue.

  • Zhuāng zǐ, Tchouang-tseu(chin: 庄子, « Maître Zhuang ») – IVes. av. J.-C.

Penseur chinois à qui l’on attribue la paternité d’un texte essentiel du taoïsme appelé de son nom: le Zhuangzi.

  • Lie Yukou (chin: 列圄寇, encore appelé Lie Zi 列子)

Sage de la période des Printemps et des Automnes ou des Royaumes combattants cité dans le Zhuangzi et les Annales de Lü, devenu un personnage important du taoïsme. La tradition lui attribue la rédaction du Liezi, recueil de fables philosophiques, l’un des trois grands classiques taoïstes. Néanmoins, beaucoup considèrent que l’ouvrage a été rédigé entre le IIe siècle av. J.-C. et le IIIe siècle ap. J.-C. La réalité de l’existence historique du personnage a elle-même été mise en doute.

Evoqué dans le Lao Zi, le Zhuang Zi et de nombreux textes à partir des Royaumes combattants, l’ immortel, xianren (仙人) ou xian (仙), est en Chine un être fantastique aux pouvoirs surnaturels et aux dimensions cosmologiques, dont l’état transcende l’opposition entre vie et mort. Il résulte en effet dans l’idéal d’une transformation qui se produit chez l’aspirant immortel de son vivant grâce à une hygiène de vie et une ascèse spécifiques, aidées par l’absorption d’herbes ou de potions de longue vie que l’on trouve dans des lieux magiques appelés grottes célestes et terres de bonheur, résidences principales de ces êtres fantastiques.

> mythologica.fr: Ba Xian, les 8 immortels

 

« On rencontre souvent son destin sur le chemin qu’on à pris pour l’éviter. Hier est l’histoire, demain est un mystère, aujourd’hui est un cadeau. C’est pour cela que ça s’appelle le présent » (Maître Oogway)

« Le problème n’est pas de savoir si il est positif ou non d’exprimer sa colère, mais plutôt d’éviter de donner naissance à ce sentiment d’irritation intérieur »

« Le meilleur usage que l’on puisse faire de la parole, c’est de se taire » (Zhuang Zi)

« La peur habite l’humain et le pousse à vouloir contrôler la nature, l’autre et lui-même, et ainsi engendre les catastrophes. Car c’est en se débattant que l’on se noie et en s’abandonnant que l’on flotte » (Erik Sablé)

 

Liens

chenmen.fr: Le Portail de la Chine Traditionnelle

taoism.about.com (EN)

taoists.co.uk: Association (EN)

 

Biblio

 

Voir aussi

Taoïsme France

dicocitations.com: Les proverbes chinois

chroniquestaoistes.free.fr

chine-informations.com: Le Taoïsme en Chine Aujoud’hui

Publicités