Psychologie

La psychologie (du grec psukhê, âme, et logos, parole) est l’étude des faits psychiques, des comportements et des processus mentaux. C’est une discipline qui appartient à la catégorie des sciences humaines. Divisée en de nombreuses branches d’étude aussi bien théoriques que pratiques, la psychologie a des applications thérapeutiques individuelles ou collectives, sociales, et politiques ou morales. Ayant pour objectif l’investigation de la structure et du fonctionnement du psychisme, elle s’attache donc à décrire, évaluer et expliquer les processus mentaux dans leur ensemble, en prenant en compte les manifestations de la subjectivité.

La psychologie permet de déterminer à travers la relation d’aide une solution permettant à l’individu de se comprendre soi-même et le psychologue qui en est le praticien l’aide à trouver par lui même sa propre solution sans la lui apporter de façon évidente et explicite. La psychologie se distingue de la psychanalyse et de la psychiatrie en ceci qu’elle éclaire les mouvements sociaux et culturels des pays afin d’en déterminer en quoi ces facteurs environnementaux sont à l’origine de désordre psychique amenant à des comportements et des langages inappropriés par rapport à une norme.

Source : Wikipédia

Psychologies.com Aufeminin.com

 

Tempérament

Le W: tempérament caractérise en psychologie traditionnelle la manière dont un individu réagit aux stimuli extérieurs.

Étant donné que les Grecs considéraient que tout ce qui existe dans la nature est constitué de quatre éléments (l’air, la terre, le feu et l’eau), Hippocrate (c460-c370 avant J.C.) effectua une classification des troubles mentaux en relation avec ces quatre éléments à qui il associa quatre humeurs : le sang, la bile noire, la bile jaune et le phlegme correspondant ainsi à quatre tempéraments qui sont respectivement le sanguin, le mélancolique, le colérique et le flegmatique. Selon lui, la différence entre les individus est liée à la prédominance de l’un de ces quatre tempéraments. Il réunit ainsi les maladies de l’âme et du corps, les maladies sont physiques, et ainsi il participe à démystifier la maladie mentale, qui était jusque là, plutôt liée à des manifestations démoniaques.

On peut résumer cette approche de cette manière:

  • Le tempérament nerveux (sec et froid) est dominé par l’élément de la terre.
  • Le tempérament bilieux (sec et chaud) est dominé par l’élément du feu.
  • Le tempérament sanguin (humide et chaud) est dominé par l’élément de l’air.
  • Le tempérament lymphatique (humide et froid) est dominé par l’élément de l’eau.

astrologiepassion.blogspot.fr : Les tempéraments selon Hippocrate

 

L’humeur

L’W: humeur est un état d’âme persistant. Elle diffère des émotions en ceci qu’elle est moins spécifique, moins intense et moins influencée par des événements récents, même si des émotions telles que la peur et la surprise sont des sentiments parfois sévères et pouvant durer des heures, voire des jours. L’humeur est une question de tempérament et de traits de caractère ; elle se manifeste donc à long terme.

 

La W: théorie des humeurs, popularisée par les Écrits hippocratiques, fut l’une des bases de la médecine antique. Selon cette théorie, le corps était constitué des quatre éléments fondamentaux, air, feu, eau et terre possédant quatre qualités : chaud ou froid, sec ou humide. Ces éléments, mutuellement antagoniques (l’eau et la terre éteignent le feu, le feu fait s’évaporer l’eau), doivent coexister en équilibre pour que la personne soit en bonne santé. Tout déséquilibre mineur entraîne des « sautes d’humeur », tout déséquilibre majeur menace la santé du sujet.

> astro-psychologie.com: Types psychologiques et Eléments

> astrologiepassion.blogspot.fr : Typologies Somatiques et Morphologiques

 

Personnalité

L’idée de W: personnalité est complexe. Elle a suivi tout un parcours déterminé par les idées des siècles qu’elle traversait et encore aujourd’hui il serait difficile de trouver un concept plus solidaire des écoles et des attitudes des auteurs qui en font usage. Il existe au moins deux approches différentes de la personnalité : les théories du type et du trait.

 

La W: caractérologie est une branche de la psychologie qui a pour objet l’étude du caractère psychologique. Établie par René Le Senne et développée par Gaston Berger, la psychologie contemporaine préfère au concept de caractère, celui de personnalité même si ces deux notions sont parfois assez proches. La principale différence tient au fait que les différentes dimensions de la personnalité sont déduites d’une analyse statistique de la diversité humaine.

> meditationfrance.com : Les structures de personnalité selon la bioénergie

> caracterologie.org : personnalités, connaissance des caractères

> lecclesiaste – introduction_a_la__caracteriologie.html

 

Morphopsychologie

La W: morphopsychologie est l’étude chez l’homme, des correspondances entre la morphologie des traits de son visage et sa psychologie. La morphopsychologie est actuellement considérée comme une pseudo-science.

> morpho-psychologie.com: par le Dr Olivier Relier

 

La W: biotypologie est un nom générique donné à diverses investigations cherchant à mettre en évidence de grandes catégories aptes à regrouper des êtres humains présentant des caractéristiques biologiques communes, corrélées à des traits de personnalité précis. C’est en quelque sorte une typologie modernisée à partir de la notion de « tempérament » hippocratique.

Les 4 morphotypes de Kretschmer, et 4 tempéraments associés :

  • Pycnique (cyclothyme)
  • Leptosome (schizothyme)
  • Athlétique (épileptoïde)
  • Dysplastique (cyclothyme)

 

Le W: somatotype, du grec soma, est une tentative de relier la personnalité aux formes du corps humain et à sa constitution physique une fois la croissance adolescente terminée. William Sheldon, dans les années 1940, a initié ce courant de recherche, il s’est basé sur les données de l’embryologie qui distingue trois couches de tissu. Il définissait le somatotype comme se ramenant à l’agencement de trois pôles :

  • endomorphe : gros, lourd et potelé (Kapha)
  • mésomorphe : grand, musclé, solide
  • ectomorphe : allongé, délicat, muscles réduits

 

Les W: doshas sont, dans l’ayurvéda, trois énergies vitales ou « humeurs » combinant un ou plusieurs des « cinq éléments » (eau, air, feu, terre, akasha) et responsables des processus physiologiques et psychologiques. Le déséquilibre des doshas est considéré comme la cause des maladies dans l’ayurvéda. Les doshas sont au nombre de trois, et appelés vata, pitta, et kapha. le concept de dosha est un élément primordial de l’ayurvéda. Le(s) dosha(s) dominant(s) chez l’individu détermine(nt) ses tendances, ses faiblesses. La pathologie est considérée comme une perturbation de l’équilibre des différents éléments constitutifs de l’homme.

 

Ennéagramme

L’W: ennéagramme est, à l’origine, une figure ésotérique (le mot a été construit avec la racine grecque ennea qui signifie neuf et gramma dont le sens est figure) utilisée par Georges Gurdjieff.

L’ennéagramme, dans des conceptions dérivées, s’est diffusé comme une méthode de développement personnel (alors appelé « ennéagramme des neuf types de personnalité ») au travers de divers auteurs à partir des années 1970 aux États-Unis dans le courant de la psychologie humaniste. Cette méthode est aujourd’hui également utilisée dans le domaine du management, et fait l’objet de nombreux séminaires, livres, magazines et DVD.

> Institut Français : Les 9 types de l’ennéagramme

 

7 péchés capitaux

> W: Péché_capital

 

scriptol.fr : plutchik-scriptol-fr.png

 

Liens

acupuncturesuzannegiguere.ca: type

astropalais.forumculture.net: les-6-energies-12meridiens-et-influence-sur-le-caractere

anthropobiocosmologie.wifeo.com: medecine-chinoise

psychologies.com: Ayurveda-etes-vous-air-feu-ou-terre

pages.infinit.net: temperaments

Publicités