Nei Dan

Nei Dan, (technique du) cinabre interne ou alchimie interne, désigne une forme de méditation ascétique pratiquée par les taoïstes, en particulier l’école Quanzhen, pouvant être introduite par des exercices de type respiratoire et Qigong. Son but est d’agir sur les trois composantes essentielles de la personne (trois joyaux, sanbao) que sont l’essence (jing), le souffle (qi) et l’esprit (shen) pour faire évoluer le processus naturel de différenciation dont l’aboutissement est la corruption et la mort, unir le yin et le yang et retourner à l’unité primordiale du dao.

Source: Wikipédia

> damo-qigong.net: Taoist alchemy (EN)

Alchimie

– L’alchimie taoïste. Ayant pris très tôt pour objectif principal la fabrication de pilules de longue vie, l’alchimie est pratiquée en Chine dès les Han occidentaux par des membres des courants religieux chinois qui constitueront le taoïsme, en même temps que d’autres techniques à but similaire : médecine, gymnastique daoyin, respiration, pratiques sexuelles ou méditations.

Elle fournit à cette religion une grande partie de son langage métaphorique et au moins 1/5 des textes du Canon en traitent spécifiquement. S’éloignant de l’expérimentation proto-chimique pour se concentrer sur la reproduction symbolique des évolutions cosmologiques, elle adopte bientôt les mêmes bases doctrinales que les courants spirituels : Yin-Yang, théorie des Cinq éléments, transmutations du dao etc…

Par ailleurs, le corps humain remplace progressivement le creuset, et ses composantes (souffle, essence, esprit etc..) prennent la place des matières premières. L’alchimie externe waidan (外丹) et ses élixirs souvent toxiques cédent la place à l’alchimie interne neidan (內丹) qui domine dès la fin des Tang.

– Le nei gong (EN), aussi nei kung, est un type de respiration, méditation et pratique spirituelle Chinoise, associatée au Taoïsme et aux arts martiaux.

– L’orbite microcosmique (EN), également connu comme la «Roue à remontage automatique de la loi» et la circulation de la lumière est un Chikung taoïste ou yoga taoïste, technique de culture de l’énergie. Il s’agit d’exercices de repiration profonde en conjonction avec des techniques de méditation et de concentration qui développent la circulation du Chi le long des voies d’énergie dans le corps humain qui peut être familier à ceux qui étudient la médecine traditionnelle chinoise, le Chi Kung, Tai Chi Chuan , Neidan et alchimie taoïste. L’exercice peut être effectué habituellement dans un premier temps en position assise, mais il peut aussi être pratiqué debout comme dans Zhan Zhuang ou avec des mouvements inclus comme le Tai Chi Chuan. La compréhension de la technique d’orbite microcosmique est très important non seulement en raison de son contexte historique dans l’histoire de l’alchimie chinoise, mais parce qu’il est au cœur des formes taoïstes de nombreuses exercice réalisé à travers le monde par des millions de personnes aujourd’hui.

> The channels of Qi | Medical Qigong

> qigongreims.com: Le petite circulation céleste

> taodirectory.co.uk: Taoist internal alchemy (EN)

 

– Le toumo est une pratique secrète du bouddhisme adamantin – Vajrayana – tibétain transmise uniquement de maître à disciple et qui vise à repousser les limites de résistance au froid… Basé sur des techniques de yoga tibétain, le toumo est un enseignement original d’adaptation au froid et à la neige pour la reconstitution des défenses naturelles de l’homme. Le toumo qui signifie chaleur intérieure pour les Tibétains, consiste à distribuer (grâce à des techniques précises basées sur la respiration, la relaxation et le mental) cette chaleur intérieure dans tout le corps de manière harmonieuse et d’éviter ainsi le refroidissement des parties les plus vulnérables, comme les extrémités, mais aussi de profiter de son propre feu intérieur pour se régénérer.

> inrees.com: L’esprit de feu

 

Nei Jing Tu

> ethicnews.org: Enquête du geste juste

> wikipedia.org: Xiuzhen Tu

> wikipedia.org: Neijing Tu (EN)

 

San Bao

Les Trois trésors (EN) ou Trois Trois Joyaux (Chin: 三寶; pinyin: sānbǎo; Wade–Giles: san-pao) sont un fondement de la médecine chinoise et des pratiques telles que le Neidan, Qigong, et Tai chi. Ils sont aussi connus comme Jing, Qi et Shen (Chin: 精,氣,神; pinyin: jīng-qì-shén; Wade–Giles: ching ch’i shen; « essence, souffle, et esprit »).

> cours-qigong.fr: Jing, Qi & Shen (San Bao) : les 3 trésors dans le Qi Gong taoïste

> chine_eternelle.voila.net: Chine tao medecine chinoise

> thierryalibert.com: 3tresors.pdf

> taoism.about.com: The Three Treasures

 

– Concentre ta respiration au champ de cinabre, retient ton souffle et emmène le au sommet de la tête (…)

Liens

Orifaber – L’Alchimie de nos jours

Energie vitale et autoguérison – Mantak Chia

Neigong.net: Blog on Qi gong and Tai chi (EN)

 

Voir aussi

internalartsinternational.com: daoist-meditation-lesson-eight-theory-golden-fluid-the-micro-cosmic-orbit

Le chant de la grue » Archives du Blog » Les 9 Palais et 13 Portes

Le secret de la fleur d’or: Amazon.fr: Lu Tsou: Livres

L’éveil de la femelle mystérieuse. Traité d’Alchimie Interne Taoïste: Amazon.fr: Jean-Pierre Krasensky: Livres

Daoist Nei Gong: The Philosophical Art of Change (EN)

Publicités